Jamais 2 sans 3 pour Adrian Fernémont, Samuel Maillen et SAN Mazuin Racing !

Il y a moins de 3 mois, nous vivions la clôture, en apothéose, de la saison 2021 du BRC à Spa. Après une bagarre intense qui aura duré toute la saison, Adrian Fernémont et Samuel Maillen ont pu confirmer leur titre acquis en 2019. Avec deux titres en poche, l’équipage est ainsi champion en titre pour la 3ème année consécutive vu l’absence de classement en 2020.

Pour le coup d’envoi de la saison 2022 à Landen, l’équipage SAN Mazuin Racing reprend du service sur la fiable et rapide Škoda Fabia EVO, toujours couvée par l’équipe Racing Technology.

La voiture a suivi le programme de mises à jour de Škoda Motorsport et sera à son meilleur niveau.

8 courses au programme

Pour le championnat BRC 2022, les 7 meilleurs résultats seront pris en considération pour le décompte final des points. Adrian nous dévoile une partie de son programme : « il semble acquis que nous disputerons 8 manches cette année. En première partie de saison, nous disputerons l’Haspengouw, le South Belgian, le rallye de Wallonie à domicile et le Sezoens Rally. En deuxième partie, nous devrions disputer les 4 dernières manches et, je l’espère, le rallye d’Ypres. Tout est une question de budget et on travaille dur pour nous permettre de participer à l’épreuve belge du WRC ».

Du côté de Christophe Mazuin, responsable du groupe SAN Mazuin, les ambitions sont là : « la collaboration avec Adrian et Samuel a été entamée en 2017 au rallye Sprint d’Haillot. Quel chemin parcouru depuis ! Avec leurs titres acquis de haute lutte en 2019 et 2021, ils portent haut l’image du groupe SAN Mazuin et notre valeur de dynamisme. Je continue donc à mettre ma voiture à leur disposition avec pour objectif de décrocher une troisième couronne. C’est même moi qui ait poussé à ce que l’équipage débute la saison dès l’Haspengouw pour maximiser les chances de titre ».

Une saison 2022 qui s’annonce passionnante

Tout comme en 2019 et 2021, la saison 2022 devrait se montrer palpitante. « Grégoire Munster et Ghislain de Mévius ont été des adversaires redoutables en 2021. Et ils seront probablement encore meilleurs cette année. Il faudra également compter sur Stéphane Lefèbvre qui vise lui aussi le championnat », nous confie Adrian. « A nous de nous battre pour rester devant et égaler le nombre de titres de Robert Droogmans et Marc Duez.  Il ne faut pas non plus oublier que plusieurs autres pilotes sont bien décidés à ne pas nous faciliter la tâche. Certains outsiders sont très rapides et pourraient se mêler à la lutte », ajoute Adrian.

Rendez-vous samedi du côté de Landen pour le lancement de la saison du SAN Mazuin Racing.

SAN Mazuin Racing

Contact presse :

Benoît HENRY DE FRAHAN

bhdf@sanmazuin.be

Autres photos à découvrir sur https://sanmazuin.racing/photos/

A PROPOS

SAN Mazuin Racing est une marque du groupe SAN Mazuin.

Le groupe SAN Mazuin est principalement actif dans la vente et l’entretien des véhicules des marques Volkswagen, Audi, Seat, Škoda et VW utilitaires. Il dispose également de 4 carrosseries toutes-marques et de plusieurs points de vente de véhicules d’occasion.

Le groupe emploie plus de 210 personnes sur ses 10 sites de Wierde, Naninne, Andenne, Courrière, Achêne, Marche-en-Famenne, Baillonville, Bomal et Méan.

Communiqué de presse : SAN Mazuin Racing, champions de Belgique avec style et sans touchette !

Adrian Fernémont et Samuel Maillen ramènent, pour la seconde fois consécutive, la coupe au team namurois

 Le Spa Rally concluait une saison haletante. Adrian Fernémont, Grégoire Munster et Ghislain de Mévius prenaient tous trois le départ avec 2 victoires à leur compteur. Ils n’étaient séparés que de quelques points et tout allait se jouer à Spa.

 En première partie de rallye, les trois fantastiques s’échangeaient coups pour coups, se passaient et se dépassaient.

Samedi après-midi, Adrian et Samuel étaient les seuls à ne pas commettre d’erreur.  Ils remontent donc seconds du classement avec une petite avance sur leurs principaux rivaux pour le titre.

Le dimanche, Adri et Sam gèreront parfaitement leur avance, en réalisant deux scratches (5 au total sur tout le rallye), pour remporter leur troisième victoire BRC de l’année. Au général, ils s’inclinent derrière le récent champion du monde WRC3, Yohan Rossel, transparent pour le championnat.

 L’équipage SAN Mazuin conclut ainsi en beauté une saison où chaque rallye s’est joué à quelques secondes. La bagarre a été intense tout au long d’une saison. Avec ses 3 victoires au Wallonie, au Condroz et à Spa, l’équipage l’emporte pour une poignée de points d’avance et s’adjuge son second titre d’affilée. 

Pour Adrian Fernémont, le soutien historique de SAN Mazuin fait partie intégrante de ce titre : « Depuis plusieurs années maintenant, nous avons la chance de bénéficier du soutien très important de SAN Mazuin. Christophe et Nathalie Mazuin nous permettent d’évoluer dans un contexte idéal. Je tiens aussi à mettre en avant tout le travail réalisé par Racing Technology qui prépare la voiture. Cédric Lefèvre et son équipe ont mis à notre disposition, pour chaque rallye, une voiture parfaitement fiable et performante. »

Aurélie a dit oui !

L’autre information du week-end concernant Adrian est qu’il a demandé la main de sa compagne Aurélie au pied du podium.  En 2022, il aura donc un double de statut de champion de Belgique et de jeune marié !

Une éclaircie dans la grisaille

 De son côté, Christophe Mazuin s’enthousiasme lui aussi pour ce titre : « nous vivons une période particulièrement compliquée avec le coronavirus et la crise mondiale qui touche l’automobile. Ce second titre permet de terminer 2021 sur une note très positive. Adrian et Samuel ont réalisé une superbe saison. Ils n’ont pas commis d’erreur, pas la moindre touchette. Leur régularité et leur pointe de vitesse ont été déterminantes. Quand on s’engage en rallye, il faut le faire à fond. On voit que les Belges qui n’ont fait que quelques piges n’ont jamais été en mesure de se battre avec les meilleurs. ».

 Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez, vice-champions junior et champions de Belgique RC4

SAN Mazuin Racing a également aligné Thibaud et Kevin sur un programme quasi-complet en championnat. Eux aussi ont fait preuve de régularité et ont notamment remporté le classement junior au rallye de Wallonie. Ce n’était malheureusement pas suffisant pour décrocher la couronne en junior mais bien celle de la catégorie RC4 (avec 2 victoires).

« Nous avons été très réguliers tout au long de la saison junior et n’avons pas commis d’erreur », nous confie Thibaud, « mais Charles Munster a montré une belle pointe de vitesse et les points remportés avec ses temps scratches ont clairement pesé lourd dans la balance. Cette saison restera cependant gravée dans ma mémoire puisque je suis devenu papa d’une petite Ana, mon premier enfant, juste avant le rallye du Condroz.»  Et cela vaut tous les titres pour Thibaud et Steffy, sa coéquipière dans la vie.

Le rideau se referme donc sur cette saison 2021 qui restera dans les mémoires. Merci à tous ceux qui ont œuvré pour organiser leurs épreuves dans des circonstances souvent compliquées. Merci à tous les partenaires du SAN Mazuin Racing : Racing Technology, Top Rental, DP Carrosserie, automaz24, le Coin Croquant, Créer Coller, ProtectStyle

Rallye de Wallonie, SAN Mazuin racing vise des victoires à domicile ! (Communiqué de presse)

A une semaine du coup d’envoi de l’épreuve namuroise, SAN Mazuin racing ne cache pas ses ambitions. Derniers vainqueurs en date de l’épreuve et champions en titre, Adrian Fernémont et Samuel Maillen ne viseront rien d’autre que la victoire à Jambes, au volant de leur Skoda Fabia EVO.

« Le rallye de Wallonie tient une place importante pour moi mais aussi pour mes partenaires », nous explique Adrian Fernémont. « La victoire en 2019 concrétisait un rêve. Nous nous réjouissons de retrouver l’épreuve après 2,5 ans d’attente. Après nos 3 podiums sur 3 courses disputées cette saison, nous visons clairement la plus haute marche pour ce rallye ». Et ainsi de se positionner idéalement pour reconduire le titre de champions. « Pour cela, nous comptons sur notre connaissance du parcours et de la voiture que nous maîtrisons maintenant quasiment aussi bien que l’ancienne Fabia R5. Et des tests sont prévus la semaine prochaine pour encore améliorer nos sensations à son volant

De leur côté, Thibaud Mazuin et Kévin Fernandez viseront eux aussi la victoire avec leur Peugeot 208 Rally4.

« En 2021, notre priorité est clairement de disputer les épreuves de la Stellantis Motorsport Rally Cup. Mais nous ne pouvions pas rater notre épreuve à domicile », nous confie Thibaud Mazuin. « Notre expérience du terrain et notre voiture très affûtée sont de précieux atouts pour remporter notre catégorie le week-end prochain. »

SAN Mazuin, fidèle partenaire de l’épreuve

« Le rallye de Wallonie est une épreuve très spéciale pour moi », relate Christophe Mazuin, fondateur du groupe SAN Mazuin, dont le siège est situé à Naninne.  « Je soutiens Etienne Lerson depuis des années. Le groupe SAN Mazuin met notamment à sa disposition les véhicules qui assurent la logistique et la sécurité du rallye. Le groupe SAN Mazuin est présent depuis plusieurs années, en tant que sponsor mais aussi concurrent. C’est une très belle vitrine pour le groupe qui véhicule, de manière très concrète, notre image de dynamisme. »

Rendez-vous vendredi 8 octobre à la Citadelle de Namur pour les 2 premières spéciales show et samedi soir pour découvrir les classements finaux !

SAN Mazuin Racing

Contact presse :

Benoît HENRY DE FRAHAN

bhdf@sanmazuin.be

Photos : Quentin Carpentier (East Belgian Rally 2021)

South Belgian Rally, enfin la reprise !

Adrian Fernémont et Samuel Maillen repartent à la conquête d’un second titre consécutif

Après une année 2019 où le championnat s’est décidé dans la dernière spéciale du dernier rallye (au Condroz), Adrian et Samuel avaient à cœur de défendre leur titre de champions en 2020. La crise du coronavirus a réduit leur programme comme peau de chagrin et ils n’ont pu disputer que 2 manches. Avec à la clé, une 3ème place à l’Haspengouw et une victoire en BRC à l’Aarova rally.

En 2021, il faut attendre fin juin pour disputer le premier rallye de la saison au South Belgian Rally. Et les ambitions sont grandes pour l’équipage SAN Mazuin Racing.

« Nous devrions disputer 6 manches du championnat 2021, soit le nombre maximal de manches qui compteront pour le championnat », nous confie Adrian. « Nous verrons comment évolue la situation sanitaire mais nous avons déjà programmé le South Belgian, l’Omloop van Vlaanderen, le rallye de Wallonie, le rallye du Condroz et le Spa Rally ».

Pour débuter, l’équipage compte sur son expérience du rallye de la Semois pour bien se positionner. « J’ai déjà disputé 4 fois le rallye de la Semois, sur un terrain identique à celui du South Belgian », nous explique Adrian. « Je compte sur cette expérience pour débuter en force face à une concurrence très relevée. »

En ce qui concerne, la voiture, c’est la même qui a gagné l’Aarova Rally mais avec quelques améliorations. « On a suivi tout le programme de mises à jour proposé par ŠKODA Motorsport », nous précise Adrian. « Elles touchent plusieurs aspects de la Fabia Evo et nous débuterons la saison dans les meilleures conditions. Nous serons d’ailleurs en test ce mercredi pour retrouver le rythme et nos sensations ».

Les ambitions sont grandes également pour Christophe Mazuin, le propriétaire de la Skoda Fabia SAN Mazuin Racing : « l’an passé, j’ai pris très tôt la décision de limiter mon implication en rallye. J’ai choisi de concentrer toute mon attention sur mes activités de concessionnaire. Aujourd’hui, on voit que cette décision était la bonne et que nos efforts ont payé. Nous sortons petit à petit de la crise et je suis ravi de pouvoir aider les champions en titre à défendre leur médaille.»

L’autre équipage du SAN Mazuin Racing sera lui aussi de la partie au South Belgian. Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez seront cette fois au volant d’une toute nouvelle Peugeot 208 Rally 4. « On se réjouit de retrouver les spéciales de Vresse-sur-Semois même si les préparatifs risquent de ne pas être de tout repos. L’assemblage de notre nouvelle voiture a pris quelques jours de retard et elle n’arrivera que ce mardi. On va devoir bien bosser pour que tout soit fin prêt pour ce premier rallye. Avant de pouvoir enfin la découvrir en course. »

Thibaud et Kevin disputeront les manches de la Stellantis Cup ainsi que le rallye de Wallonie.

Rendez-vous ce samedi du côté de Vresse-sur-Semois pour ce premier acte d’une saison qui s’annonce passionnante.

SAN Mazuin Racing

Contact presse :

Benoît HENRY DE FRAHAN

bhdf@sanmazuin.be

Photo : Sébastien Draux

SAN Mazuin Racing demande une annulation du championnat BRC 2020 (communiqué de presse)

Après le report du Spa rally, l’annulation du TAC rally, du rallye de Wallonie et du Sezoens rally, le rallye d’Ypres est toujours programmé mais n’est-il pas lui aussi en sursis ? En cette période très difficile pour la population et pour les entreprises, l’équipe namuroise demande aux organisateurs du championnat de faire l’impasse sur la saison 2020, comme c’est déjà le cas aux Pays-Bas.

« En tant que champions sortants, nous estimons qu’il est important de donner notre position aux organisateurs du BRC », explique Christophe Mazuin, propriétaire de l’équipe qui aligne Adrian Fernémont et Samuel Maillen.  « La crise du coronavirus est catastrophique pour énormément de personnes mais aussi pour une majorité d’entreprises. Le groupe SAN Mazuin que je dirige est aussi très fortement touché. Nous ne vendons plus de voitures depuis la mi-mars et nos ateliers et carrosseries sont fermés, hormis pour quelques interventions sur des véhicules d’urgence. Malgré toute la passion qui nous anime, nous ne pouvons maintenir notre engagement et notre objectif de titre 2020 ».

Une reprise qui s’annonce difficile

Bien qu’il soit impossible d’estimer précisément l’impact négatif de cette crise, il semble évident que le retour à la normale prendra beaucoup de temps. Selon Christophe Mazuin, il faudra des mois d’efforts pour redresser la barre : « Quand le confinement sera terminé, nous serons confrontés à plusieurs difficultés importantes. D’abord, nous devrons assurer tous les rendez-vous mécaniques que nous avons dû déplacer depuis le 18 mars, date à laquelle nous avions décider de fermer nos concessions. Ce sont ainsi plus de 1.000 rendez-vous que nous devrons assurer alors que d’autres clients vont arriver eux-aussi à l’échéance de leur entretien. Nos équipes techniques seront donc sous pression. » Et les difficultés ne s’arrêtent pas là : « Concernant la vente de véhicules, nous nous attendons à une reprise très progressive de la demande. Beaucoup de personnes et d’entreprises rencontrent ou rencontreront des difficultés financières. L’achat d’une voiture risque donc très souvent d’être reporté. »

Des économies indispensables

Pour les concessions automobiles, le manque à gagner de ces longues semaines de fermeture implique d’importantes économies. Les dépenses en marketing sont largement revues à la baisse. Et le sponsoring est bien évidemment concerné. « Il serait donc déplacé de maintenir notre soutien à SAN Mazuin Racing comme initialement prévu », témoigne Christophe Mazuin. « Hormis, sans doute, pour une ou deux épreuves qui ont des retombées directes pour nos concessions, nous avons choisi de limiter drastiquement notre engagement. Nous pensons que la majorité des teams et sponsors impliqués vont devoir se serrer la ceinture et que la tenue d’un championnat n’a plus beaucoup de sens.

Une décision difficile mais évidente

Tout se présentait au mieux pour le lancement de la saison. La liste de prétendants au titre n’avait jamais été aussi longue, la bagarre à l’Haspengouw fut splendide et le Spa rally aurait dû magistral. Et puis vint le Covid 19. « Défendre un titre en rallye est bien accessoire à côté de la santé des gens d’abord et de l’économie belge ensuite », poursuit Christophe Mazuin. « Je me réjouissais de voir Adrian et Samuel se battre dans le championnat de Belgique le plus relevé depuis des dizaines d’années. J’espère que le RACB nous entendra et prendra la sage décision d’annuler le championnat pour mieux rebondir en 2021. De mon côté en tout cas, la décision est prise. Je ne reviens jamais sur mes engagements mais face à ce cas exceptionnel, c’est la mort dans l’âme que je dois limiter mon implication. C’est la seule option réaliste. Enfin, j’ai une grosse pensée pour Racing Technology, notre partenaire technique pour qui notre décision est également une très mauvaise nouvelle. »

Une belle aventure qui, espérons-le, pourra reprendre de plus belle l’année prochaine.

Photo : Quentin Carpentier

Rallye de Hannut, Thibaud Mazuin est prêt pour le Junior BRC ! (Communiqué de presse)

Ce 8 mars sonnait l’heure de la rentrée pour Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez. C’est au rallye de Hannut qu’ils ont débuté leur saison, en préparation du Spa Rally.

Et pour un test grandeur nature, ils n’ont pas été déçus ! « Après un début de course majoritairement sec, les conditions météo sont devenues apocalyptiques ! », relate Thibaud Mazuin.  « Nous avons signé 5 scratchs (en division 4/12) sur les 7 premières spéciales disputées. Ensuite, la météo est devenue exécrable et nous avons visité les champs dans la 10ème et la 11ème spéciale. Il y avait très peu de spectateurs, Kevin a même dû pousser la voiture pour arriver à en sortir. »

L’équipage a ensuite pris la sage décision de se retirer du rallye. « Vu l’hécatombe parmi les concurrents et nos deux sorties sans gravité, nous avons préférés nous retirer du rallye », confesse Thibaud Mazuin. « Notre objectif était de retrouver un bon rythme avant le Spa Rally et de peaufiner nos réglages. Ce que nous avons fait. Nous n’avions plus rien à jouer au classement et il aurait été ridicule d’abîmer la voiture à quelques jours du Spa Rally. »

Tous les regards sont à présents tournés vers Spa. Thibaud Mazuin aborde l’épreuve avec des ambitions légitimes : « En 2020, nous visons le titre en Junior BRC. Nous avons fait l’impasse sur l’Haspengouw mais seront présents sur 7 manches du BRC et commençons donc à Spa. Un de nos principaux concurrents, Gilles Pyck, n’y sera pas. L’occasion pour nous de prendre de gros points et de viser la victoire. »

Un Spa Rally qui n’a pas beaucoup souri à Thibaud Mazuin jusqu’à présent. « En 2019, nous avons renoncé pour des raisons extra-sportives. En 2018, c’est un problème mécanique qui nous a contraint à l’abandon. La troisième participation sera la bonne ! »

Pour son papa, Christophe Mazuin, propriétaire du SAN Mazuin Racing, les ambitions rejoignent celles de Thibaud : « En 2020, nous visons le titre avec nos deux voitures. Adrian en Rally2 et Thibaud en Junior BRC. Tout semble réuni pour y arriver. Nous espérons revenir de Spa avec deux premières victoires. Mais en rallye, tout peut arriver. Et la concurrence est acharnée à tous les niveaux. »

 

Photo : Jérôme Deskeuvre

 

Spa Rally (14 et 15 mars) – guide pratique

Les samedi et dimanche 14 et 15 mars se déroulera le Spa Rally, deuxième manche du championnat de Belgique des rallyes. Le team SAN Mazuin Racing sera bien entendu de la partie. Il s’agira d’ailleurs de l’entrée en lice de Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez, ceux-ci ayant fait l’impasse sur l’Haspengouw.  Pour vous aider à suivre le rallye, voici quelques informations pratiques.

Parcours et timing

Timing

Le podium de l’épreuve est installé Place Royale à Spa. Le parc d’assistance des équipages est installé dans les infrastructures du circuit de Spa-Francorchamps.

Engagés

Retrouvez ici la liste d’engagés.

Notre équipe aligne deux équipages :

#1 Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie Rally2

#27 Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez – catégorie Rally4

Les favoris du Spa Rally

En 2020, le championnat belge ne manque pas d’allure. Et le Spa Rally propose un plateau encore plus relevé que la rally van Haspengouw.

Voici nos étoiles pour ce rallye :

***** Adrian Fernémont : vainqueur en 2018 et second en 2019 (à 13 » du vainqueur), Adrian, prudent à l’Haspengouw, visera clairement la victoire sur cette épreuve. Une première victoire en tant que champion de Belgique ?

***** Cédric Cherain : absent à l’Haspengouw, il s’aligne à Spa sur une toute nouvelle Skoda Fabia R5 EVO de Pieter Tsjoen. Vainqueur l’an passé au terme d’une magnifique lutte avec Adrian, il faudra certainement compter sur lui pour la gagne.

***** Andréas Mikkelsen : impossible de ne pas le pointer parmi les grands favoris. Même s’il ne connaît pas le terrain et qu’il manque de roulage cette saison, Andréas Mikkelsen est un pilote de classe mondiale qui devrait rapidement s’adapter. A l’image de Kris Meeke aux Legend Boucles.

**** Kris Princen : en 2019, il talonnait Cédric Cherain avant d’abandonner sur casse mécanique.  En 2017, il avait course gagnée avant de sortir dans la dernière spéciale. Bien qu’il soit monté déjà 3 fois sur le podium (2015, 2016, 2018) , il n’a donc jamais remporté le Spa Rally. Pourquoi pas cette année ?

**** Ghislain de Mévius : l’actuel leader du championnat a impressionné les observateurs à l’Haspengouw.  3ème l’an passé, il visera certainement encore mieux cette année.

*** Grégoire Munster : s’il est un jeune pilote qui monte qui monte, c’est bien Grégoire Munster.  L’an passé il avait terminé le rallye en 7ème position du classement général sur sa petite Opel Adam.  Il collait 7 minutes à son plus proche adversaire en junior ! Après un excellent Haspengouw, il ne serait pas étonnant de le voir proche, ou carrément sur le podium.

** Guillaume de Mévius : alors qu’il se battait pour un podium à l’Haspengouw et faisait quasiment jeu égal avec son frère, Guillaume a été retardé par plusieurs événements. Il a toutefois confirmé sa belle pointe de vitesse.  Il reste cependant sur 2 sorties de route au Spa Rally, dont celle de l’an passé, lors du shakedown.

* Cédric De Cecco : engagé sur une Fabia R5 EVO, Cédric avant abandonné l’édition 2019 (cardan) alors qu’il était 4ème du général.  Il aura à cœur de montrer sa pointe de vitesse.

Dans la catégorie junior (Rally4), Thibaud Mazuin visera la victoire face à Charles Munster. En l’absence de Gilles Pyck, vainqueur à l’Haspengouw, la lutte devrait être arbitrée par Emile Vandemarlière, 3ème à l’Haspengouw et Loïc Dumont.

Comment suivre le rallye en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : http://sparally.be/

Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

Affiche

Rally van Haspengouw, une bonne entrée en matière pour Adrian Fernémont (Communiqué de presse)

Pour leur premier rallye en tant que champions de Belgique, Adrian Fernémont et Samuel Maillen terminent sur le podium du rally van Haspengouw.  Un rallye qu’ils découvraient quasiment, ayant abandonné dans la 4ème spéciale de leur unique participation en 2019.

La manche inaugurale du championnat de Belgique des rallyes fut plutôt délicate pour l’équipage du SAN Mazuin Racing.

« Après une très bonne première boucle où nous étions seconds à moins de 2 secondes du leader, les choses se sont compliquées », nous confiait Adrian. « Dans la 5ème spéciale, je perds 8 secondes sans vraiment comprendre pourquoi. Dans la 6ème, un tout droit me coûte 10 secondes et dans la 8ème spéciale, c’est un orage qui nous a pénalisé davantage que les autres concurrents. Nous partions en aquaplanning à 80 km/h ».

La troisième boucle fut bien meilleure jusqu’à la dernière spéciale. « Dans la dernière spéciale, nous crevons à 8km de l’arrivée et laissons 40’’ dans l’aventure », nous confie Adrian. « D’autres concurrents ont cependant été plus mal lotis que nous. Avec sa double crevaison, William Wagner nous abandonne sa troisième place et Kris Princen perd la victoire. »

Malgré ces différentes mésaventures, le bilan reste tout de même très positif pour Adrian : « La nouvelle Fabia EVO du SAN Mazuin Racing n’a pas connu le moindre problème. Mieux, elle a progressé tout au long du rallye grâce à de nouveaux réglages apportés avec l’aide de notre nouvel ingénieur. Avec les mésaventures de Kris Princen et Sébastien Bedoret, nous réalisons plutôt une bonne affaire au championnat. ».

Débriefing positif également du côté de Christophe Mazuin, le propriétaire du SAN Mazuin Racing : « Après la première boucle, nous pensions vraiment pouvoir jouer la victoire. Ensuite les circonstances nous ont été moins favorables. Au final, nous pouvons nous montrer satisfaits du résultat ainsi que de la performance de la nouvelle Fabia Rally2 EVO. La Skoda reste la référence, comme le prouve la très belle victoire de Ghislain de Mévius. »

Les regards sont à présents tournés vers Spa où Adrian et Samuel viseront la victoire : « Nous sommes très confiants pour le Spa Rally qui devrait mieux nous convenir mais la concurrence y sera encore plus rude ».

Rendez-vous les 14 et 15 mars à Spa pour la suite d’un championnat BRC hyper relevé. C’est également là que débutera la saison BRC junior de Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez sur leur Peugeot 208 R2.

 

Photo : Greg Tims Photography

SAN Mazuin Racing

Contact presse :

Benoît HENRY DE FRAHAN

bhdf@sanmazuin.be

Rally van Haspengouw – guide pratique

C’est parti pour le championnat de Belgique des rallyes 2020 !

Une fois n’est pas coutume, le team SAN Mazuin Racing ne sera représenté que par un seul équipage, les champions de Belgique Adrian Fernémont et Samuel Maillen. Thibaud Mazuin étant retenu par d’autres obligations.

Parcours et timing

Le Rally van Haspengouw se déroule dans la région de Landen (Limbourg) ce samedi 29 février.
Il se compose de 12 étapes spéciales chronométrées pour un total de 137 km de spéciales.
Timing
Adresse du centre du rallye : Domein ‘t Park – 3400 Landen

Les engagés du rally van Haspengouw

Retrouvez la liste des engagés ici.

L’équipages du SAN Mazuin Racing portera le numéro 1 du champion en titre.
  • N°1 Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie Rally-2
Petit changement cette année dans la dénomination des catégories. Le titre se jouera entre les voitures de la catégorie Rally-2, anciennement appelées R5. Cette catégorie regroupe les véhicules de pointe dans le championnat belge, comme par exemple, les Volkswagen Polo ou les Skoda Fabia. Il s’agit des voitures qui, en championnat du monde, disputent les championnats WRC2 ou WRC3. Ces voitures disposent de 4 roues motrices, d’une boîte de vitesse séquentielle, de gros freins et de modifications majeures sur la mécanique. Leur puissance tourne autour des 280cv.
La catégorie R2 (dans laquelle s’aligne Thibaud Mazuin), s’appelle désormais Rally-4.  Ces voitures disposent de 2 roues motrices, d’une boîte de vitesse séquentielle et de modifications plus mineures sur la mécanique. Elles ont une puissance de 200 cv environ.

Les favoris du rally van Haspengouw

La liste d’engagés fait réellement plaisir à voir et la lutte sera acharnée. Une vingtaine de voitures Rally-2 sont alignées au départ. Parmi elles, 5 ou 6 pilotes peuvent prétendre à la victoire finale. Voici nos étoiles pour ce rallye.

***** Kris Princen : victorieux à 5 reprises de l’Haspengouw et vainqueur sortant, il fait logiquement figure de favori. Il devra cependant découvrir une nouvelle voiture qui doit encore faire ses preuves.

***** Sébastien Bedoret : Sébastien a de grandes ambitions cette année. Il s’aligne à l’Haspengouw avec une Fabia EVO qu’il connaît déjà. L’an passé, il avait terminé 3ème de ce rallye. Et depuis, tous les observateurs s’accordent à dire qu’il a énormément progressé. Un candidat très sérieux à la victoire finale.

**** Adrian Fernémont : en 2019, Adrian était parti prudemment sur un rallye qu’il découvrait. Il a malheureusement rencontré un souci de transmission l’ayant obligé à renoncer après 4 spéciales. Cette année, il arrive avec une voiture plus performante et une journée de test qui lui a permis de retrouver le rythme et peaufiner ses réglages. Il dispose néanmoins d’un déficit d’expérience de ce parcours. Son talent devrait cependant lui permettre d’être rapidement dans le haut du classement.

**** Ghislain de Mévius : 4ème en 2019, il fait lui aussi partie des pilotes qui ont beaucoup progressé l’an dernier.  Au volant d’une bonne Fabia EVO, il devrait lui aussi jouer aux avant-postes.

*** Vincent Verschueren : son classement de l’an passé (5ème) était à l’image de sa saison, décevante. Avec sa nouvelle VW Polo, il espère retrouver rapidement le niveau qui lui avait permis de devenir champion de Belgique en 2017.

*** Guillaume de Mévius : au volant de sa Citroën, il a montré une très belle pointe de vitesse au dernier rallye du Condroz. Il vise clairement le podium mais devra, comme Adrian, combler un manque de connaissance du terrain.

** Grégoire Munster : pour sa première saison dans la catégorie reine, le champion junior 2019 aligne une Hyundai. Outre l’inconnue concernant sa voiture (performance ? fiabilité ?), il devra batailler ferme pour arriver à se faire une place parmi la concurrence. L’an passé il avait survolé sa catégorie (R2) qu’il avait remportée avec 3 minutes d’avance. Il sort également de 2 excellents rallyes en France, la ronde hivernale du Dévoluy qu’il a remportée et le Monte Carlo qu’il a brillamment terminé au volant de sa Skoda.

Comment suivre les résultats en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : https://www.rallyvanhaspengouw.be/
Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

 

2020_RvH

Objectif titre pour Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez

Après une première saison complète au volant de la Peugeot 208 R2, Thibaud et Kevin veulent mettre à profit leur expérience pour conquérir le titre dans la catégorie junior.

7 manches BRC et 3 rallyes provinciaux

Le programme de l’équipage namuro-liégeois comprend 7 manches du BRC :

  • 14 et 15 Mars : Spa Rally
  • 11 Avril : TAC Rally
  • 1, 2 et 3 mai : Rallye de Wallonie
  • 25, 26 et 27 juin : Ypres Rally
  • 4 et 5 Septembre : Omloop Rally
  • 26 Septembre : East Belgian Rally
  • 7 et 8 Novembre : Rallye du Condroz

Ce programme sera complété par les 3 rallyes suivants :

  • 8 mars : Rallye de Hannut
  • 29 mars : Rallye des Ardennes (Dinant)
  • 23 août : Rallye de la Famenne

De nouvelles couleurs

Pour cette nouvelle saison, la voiture arborera une nouvelle décoration majoritairement aux couleurs du principal sponsor : la carrosserie Wondercar Eric Evrard.

208 2020 AV AR

208 2020 dessus

Un suivi technique dans la continuité

Comme en 2019, la maintenance technique de la voiture sera assurée par la dynamique équipe de Cédric Lefèvre, Racing Technology. Avec la nouvelle Skoda R5 d’Adrian Fernémont, les deux voitures seront réunies sous la bannière du SAN Mazuin Racing.

 

Merci à tous nos partenaires : Wondercar Eric Evrard, Top Rental, Créer Coller, Automaz24, OZ Expérience, KAMD