Rallye-Sprint d’Achêne – guide pratique

Ce dimanche, l’équipe SAN Mazuin Racing aligne 2 voitures au rallye-sprint d’Achêne.

Thibaud Mazuin, associé à son fidèle copilote Kevin Fernandez, prendra cette fois le volant de la Skoda Fabia R5, récente lauréate du rallye de Wallonie. Une nouvelle étape dans son apprentissage de la catégorie reine. Il portera le numéro 1.

L’autre équipage aligné est composé de Richard de Jésus et Nathalie Mazuin sur la Skoda Fabia R2 n°19. Nathalie a visiblement pris goût au copilotage puisqu’elle a disputé son premier rallye à Haillot, au mois de mai, à côté d’Adrian Fernémont.

Le rallye-sprint d’Achêne propose 4 passages, au départ du zoning d’Achêne.

Les forces en présence

Thibaud et Kevin alignent la seule voiture de la catégorie R5 au départ. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils auront course gagnée. En effet, on note la présence de 2 WRC, la Fabia de Bastien Rouard et la Corolla de Philippe Dewulf, 5 x vainqueur à Achêne en 2004, 2007, 2011, 2013 et 2016.

En R2 (4-12), Richard et Nathalie viseront le podium et, si possible, la plus haute marche.

Aspects pratiques du rallye d’Achêne

Départs de la N°1 à 9h03, 11h48, 14h33, 16h48

Plan du parc d’assistance : http://ecurie-bayard.be/wp-content/uploads/2019/07/2019_rs_achene_plan_parc.pdf

Pour suivre les résultats en direct > http://www.time-sportauto.be/19/rs-achene/HTM/homeasaf.htm

61441229_10157379903429797_1637558136749424640_o.jpg

 

 

La famille Mazuin au grand complet au Rallye-Sprint de Haillot (jeudi 30 mai) !

Rallye Sprint de Haillot : le rallye, une passion vécue en famille !

La groupe SAN Mazuin, déjà très impliqué en rallye via sa structure SAN Mazuin Racing, franchit un cap supplémentaire ce jeudi 30 mai à l’occasion du rallye-sprint de Haillot.

Des équipages inédits

Nathalie, Christophe et Thibaud Mazuin sont tous les 3 au départ de cette épreuve très populaire. Avec des ambitions différentes.

Nathalie Mazuin copilotera pour sa part Adrian Fernémont et découvrira le rallye de l’intérieur. L’équipage fait figure de grand favori au volant de la Skoda Fabia R5, victorieuse fin avril au Rallye de Wallonie.

Christophe Mazuin, son mari et fondateur du groupe SAN Mazuin, copilotera Richard de Jésus, pilote expérimenté et directeur commercial du groupe. Sur le podium de leur classe au dernier rallye du Condroz, l’équipage vise une belle place finale au volant de la Skoda Fabia R2 inscrite en division 4.

Enfin, Thibaud Mazuin, fils de Nathalie et Christophe, fera découvrir le rallye à sa compagne, Steffy Pierard.

La performance, un leitmotiv familial

La famille Mazuin, très soudée, montre une nouvelle fois son attachement pour l’automobile et la compétition. Au boulot comme en rallye, elle s’implique, sur le terrain, pour viser la performance et les résultats. L’univers professionnel et celui du rallye présentent beaucoup de similitudes comme le dynamisme et la compétence qui sont deux des valeurs du groupe.

Ainsi, depuis 2000, le groupe s’est développé autour des marques VW, Audi, Seat et Skoda. Il compte aujourd’hui, 5 concessions, 4 carrosseries et une marque de location de véhicules (Top Rental).

Sensations fortes et plaisir au programme

Pour Nathalie Mazuin, cette première participation à un rallye est une découverte.

« J’ai été très surprise quand Christophe m’a proposé de copiloter Adrian. Je n’ai pas hésité. J’adore les sensations et je compte bien profiter de l’expérience. J’ai aussi la volonté de m’impliquer à fond. Samuel (ndlr : Maillen, copilote habituel d’Adrian) va me donner ses notes et m’expliquer comment les annoncer à Adrian. Je participerai aux reconnaissances pour m’entraîner à dicter les notes. »

Amatrice de sensations fortes, Nathalie n’envisage rien d’autre la victoire.

« J’ai accepté le défi et je compte bien qu’Adrian se donne à 100% pour gagner le rallye. J’espère juste qu’il ne dépassera pas la limite, cela reste un sport dangereux ».

Pour Christophe Mazuin, qui a déjà disputé plusieurs rallyes à la droite de Richard de Jésus, les objectifs sont un peu différents.

« Le premier objectif est de passer une belle journée en famille. Le rallye-sprint de Haillot est une opportunité unique de le faire. Cela paraît beaucoup plus difficile de mettre cela en place sur un rallye du championnat de Belgique. Le rallye est une passion pour moi. J’ai déjà transmis le virus à Thibaud. C’est à présent au tour de Nathalie d’y goûter !

Enfin, même si notre objectif est de s’amuser sans prendre de risque, finir devant Thibaud serait vraiment sympa ! »

Du côté de Thibaud, l’objectif est clair : « On doit finir devant Richard et papa. Et viser la victoire dans notre classe ». Il sera également guidé par un copilote inhabituel. « Mon objectif est également de partager ma passion avec ma compagne. Ce sera l’immersion totale pour Steffy. Elle a reçu les notes de Kevin (ndlr : Fernandez, le copilote attitré de Thibaud) et a déjà visionné pas mal de vidéos onboard pour savoir comment annoncer les notes. Elle est ravie de vivre cette expérience même si je la sens un peu stressée. »

Rendez-vous à tous les amateurs de rallye à Haillot ce jeudi !

Richard - Christophe -Thibaud.jpg

Richard de Jésus, Christophe et Thibaud Mazuin au Rallye du Condroz 2018

Sezoens Rally – guide pratique

Ce samedi 18 mai, les animateurs du championnat de Belgique des rallyes mettent le cap vers Bocholt où se déroule la cinquième manche du championnat.

Pour vous aider à suivre ce rallye, voici quelques informations pratiques.

Parcours et timing du Sezoens Rally

Timing.JPG

Le podium de l’épreuve est installé au cœur de Bocholt, sur la Kerkplein.

 Engagés

Retrouvez la liste d’engagés sur le site officiel du rallye : https://sezoensrally.be

Notre équipe aligne ses deux équipages habituels :

  • #3 : Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie R5
  • #27 Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez – catégorie R2

Les favoris du Sezoens Rally 2019

Après sa victoire au Rallye de Wallonie, Adrian Fernémont aborde l’épreuve en seconde place au championnat. Son objectif est bien sûr de prendre un maximum de points en terminant au plus prêt de la première place ! En 2018, Adrian avait été contraint à l’abandon sur panne de direction assistée. Il venait de remonter à la seconde place du classement général. Il devrait donc directement adopter un rythme élevé.

Face à Adrian, on retrouve tous les habitués du championnat.

Kris Princen : vainqueur à l’Haspengouw et au TAC, Kris fait figure de favori n°1. Après avoir fait l’impasse sur le rallye de Wallonie, il mettra tout en œuvre pour prendre le leadership du championnat sur sa très performante VW Polo WRC. Il a déjà remporté l’épreuve en 2014 et 2017.

Cédric Cherain : le leader du championnat vient lui aussi avec de grandes ambitions sur ce rallye. Il doit défendre sa position de leader et il sera bien aidé par sa Polo WRC. Il pourrait cependant être légèrement handicapé par un manque de connaissance de l’épreuve, sa dernière participation datant de 2014 sur une Ford Fiesta R2.

Vincent Verschueren : le pilote de la Skoda Fabia est le vainqueur sortant. Son début de saison est très loin de ses ambitions. Il avoue lui-même ne pas comprendre ce manque de performance. S’il trouve les bons réglages de sa Skoda, il pourrait lui aussi se battre pour la victoire.

Parmi ceux qui pourraient se mêler à la victoire finale, nous pointerons Sébastien Bedoret (Skoda Fabia) qui sort d’un superbe TAC Rally (2ème) et d’un très beau rallye de Wallonie (3ème). Sa seconde place en 2018 lui donne clairement un rôle d’outsider de choix ! Ghislain de Mévius (Skoda Fabia), de son côté, étonne tous les observateurs par sa régularité puisqu’il a terminé tous les rallyes et pointe 4ème au championnat. Même si nous ne le voyons pas se battre pour la victoire, il est un candidat sérieux au podium. Enfin, Patrick Snijers, dont la dernière victoire au Sezoens remonte à 2009, est toujours à la recherche de son premier podium en 2019. Sa voiture en a clairement le potentiel.

En R2, le favori se nomme une nouvelle fois Grégoire Munster. Hormis un abandon, il a gagné les 3 manches qu’il a terminé. Thibaud Mazuin, malchanceux à Bocholt en 2018, souhaite renouer avec le podium. Il devra se battre face à d’autres candidats au podium comme Tobias Bruls, Gilles Pyck et Valentin Vertommen.

Comment suivre le rallye en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : https://sezoensrally.be

Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

47571913_2031268560272741_7856899183423258624_o.jpg

Une victoire particulièrement méritée au Rallye de Wallonie

Du 26 au 28 avril se déroulait le rallye de Wallonie. Notre équipage de pointe affichait raisonnablement de grandes ambition avec une étiquette de favori.

Et, le moins que l’on puisse, dire, c’est qu’Adrian et Samuel ont fait honneur à leur statut en remportant ce rallye après une lutte à coûteaux tirés avec Cédric Cherain.

Notre équipage abordait la dernière boucle avec un avantage d’une petite quinzaine de secondes sur Cédric Cherain, tous les autres concurrents ayant déjà été relégués à plus d’une minute. Alors qu’Adrian et Samuel optaient pour des pneus pluie pour aborder les dernières spéciales, Cédric Cherain choisissait l’option de partir en slicks, les routes commençant à sécher. L’averse attendue par Adrian n’est jamais arrivée et l’écart se réduisait de spéciale en spéciale pour atteindre, au final, 3 secondes. Un écart très faible qui traduisait bien l’intensité de la bagarre.

En R2, Thibaud et Kevin se sont eux aussi fait piéger par la météo dans leurs choix de pneus. Ils terminent 3ème junior à 5 secondes de la deuxième place. Un rallye où l’équipage a encore beaucoup appris et qui devrait lui permettre de progresser encore pour le reste de la saison.

Félicitations à tous !

IMG_1076

Rallye de Wallonie – guide pratique

Il est arrivé le grand rendez-vous du SAN Mazuin Racing, le Rallye de Wallonie !

Ce week-end, les fans de rallye mettront le cap vers Jambes pour suivre les favoris de championnat de Belgique des rallyes. Pour vous aider à suivre ce rallye, voici quelques informations pratiques.

Parcours et timing du rallye de Wallonie

timing

Le podium de l’épreuve est installé au cœur de Jambes, place de la Wallonie. Notre assistance sera située à 2 pas, à l’avenue Bovesse.

 Engagés

Retrouvez la liste d’engagés sur le site officiel du rallye : http://www.automobileclubnamur.be/

Notre équipe aligne ses deux équipages habituels :

  • #1 : Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie R5
  • #27 Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez – catégorie R2

Les favoris du rallye de Wallonie 2019

Après 2 podiums consécutifs, Adrian Fernémont est clairement un des favoris pour la victoire finale. Ses tests de ce mercredi ont été très positifs et la préparation de la voiture a été optimale. Les conditions météo annoncées comme très variables pourraient être un vrai atout. Adrian a en effet mis en place un dispositif lui permettant d’être informé à tout moment de l’état des routes. De quoi prendre les bonnes décisions au moment de choisir les pneus ! Nous croisons les doigts pour qu’il puisse faire honneur à son numéro 1 !

Face à Adrian, plus de 20 voitures de la catégories R5 sont engagées ! Parmi ces voitures, nous pointerons tout particulièrement :

Vincent Verschueren : le pilote de la Skoda Fabia est le vainqueur sortant. Il n’a pas encore brillé cette saison et est assoiffé de victoire. Il a d’ailleurs fait le choix d’abandonner les pneus Pirelli pour revenir à la gamme Michelin. Clairement un adversaire pour la victoire.

Cédric Cherain : second en 2018, Cédric aligne la nouvelle Polo R5 au départ. Il a récemment remporté le Spa Rally et pointe à la deuxième place du championnat. Lui aussi est un vainqueur potentiel de l’épreuve.

Parmi ceux qui pourraient se mêler à la victoire finale, nous pointerons Sébastien Bedoret (Skoda Fabia) qui sort d’un superbe TAC Rally (2ème), Ghislain de Mévius (Skoda Fabia) et Patrick Snijers qui prends de plus en plus ses marques sur la Polo R5.

En R2, le favori se nomme une nouvelle fois Grégoire Munster. Ce dernier est sorti indemne d’une impressionnante sortie de route au TAC Rally. Il aura à cœur de prendre sa revanche. Thibaud Mazuin, qui roule à domicile, mettre clairement les gaz ce week-end. Un conseil si vous suivez le rallye, attendez le passage de la numéro 27 avant de vous rendre à la spéciale suivante !

Comment suivre le rallye en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : http://www.automobileclubnamur.be/

Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

qyykdGd.png

 

TAC Rally – guide pratique

Ce samedi 13 avril se déroulera le TAC Rally, troisème manche du championnat de Belgique des rallyes. Le team SAN Mazuin Racing sera bien entendu de la partie. Pour vous aider à suivre le rallye, voici quelques informations pratiques.

Parcours et timing

Timing TAC 2019

Le podium de l’épreuve est installé à Tielt, au Europahal.

Engagés

Retrouvez la liste d’engagés sur le site officiel du TAC Rally : http://www.tieltseautomobielclub.be/tacrally/index.php?page=home

Comme à l’Haspengouw et au Spa Rally, notre équipe aligne deux équipages :

  • #3 : Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie R5
  • #27 Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez – catégorie R2

Favoris

Les deux derniers vainqueurs de l’épreuve sont bien sûr à pointer au rang des favoris. Kris Princen (vainqueur à l’Haspengouw) et Vincent Verschueren devraient clairement jouer les avant-postes. Kris Princen disposera d’une toute nouvelle Polo R5, celle qu’il avait utilisée pour les deux premières manches ayant totalement brûlé au tour de Corse… (info diffusée ce 5 avril par l’organisateur du rallye).

Cédric Cherain, vainqueur du dernier Spa Rally sera lui aussi très rapide et voudra conforter sa place de leader au championnat. Il retrouvera le volant de la Polo R5 avec laquelle il a terminé second de l’Haspengouw. Lui aussi au volant d’une Polo R5, Patrick Snijers commence a prendre la mesure de sa monture et fait partie des outsiders.

Adrian Fernémont est lui aussi un prétendant à la victoire finale, mais sans doute dans une moindre mesure. Il sera en effet handicapé par son manque de connaissance de l’épreuve face à des adversaires qui eux disposent d’une connaissance approfondie des spéciales. de ses aveux mêmes, un podium serait déjà une bonne opération.

En R2, Thibaud Mazuin aura de nouveau fort à faire pour battre Grégoire Munster, intouchable depuis le début de la saison. Mais il a a cœur de gommer la déconvenue du Spa Rally (retrait après 2 spéciales).

Comment suivre le rallye en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : http://www.tieltseautomobielclub.be/tacrally/index.php?page=home

Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

Affiche TAC.jpg

Spa Rally – guide pratique

Ces samedi et dimanche 16 et 17 mars se déroulera le Spa Rally, deuxième manche du championnat de Belgique des rallyes. Le team SAN Mazuin Racing sera bien entendu de la partie. Pour vous aider à suivre le rallye, voici quelques informations pratiques.

Parcours et timing

Timing

Le podium de l’épreuve est installé Place Royale à Spa. Le parc d’assistance des équipages est installé dans les infrastructures du circuit de Spa-Francorchamps.

Engagés

Retrouvez ici la liste d’engagés.

Comme à l’Haspengouw, notre équipe aligne deux équipages :

 

  • #4 Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie R5
  • #27 Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez – catégorie R2

 

Favoris

Parmi les candidats à la victoire, à tout seigneur tout honneur, Adrian Fernémont fait clairement partie des favoris. Il a remporté l’épreuve en 2018 et a soif de revanche après son abandon sur panne mécanique à l’Haspengouw.

Son adversaire le plus coriace devrait à nouveau être Kris Princen. Après sa large victoire au rallye de l’Haspengouw, il a prouvé que la nouvelle VW Polo R5 était à la fois fiable et très rapide.

Autre favori, Cédric Cherain est lui aussi en grande forme. Il a conclu l’Haspengouw à la seconde place. Au volant d’une Skoda Fabia R5, il devrait être très rapide également.

Au niveau des outsiders, pointons Patrick Snijers (VW Polo R5), Guillaume de Mévius (Citroën), Ghislain de Mévius (Skoda Fabia R5) et Cédric de Cecco (Skoda Fabia R5).

Dans la catégorie R2, Thibaud Mazuin sera en lutte pour la victoire face à Tobias Bruls, Kristof Lombaerts (Opel Adam), Timo Van Der Marel (Opel Adam) mais surtout face à Grégoire Munster (Opel Adam) qui a encore prouvé sa pointe de vitesse en remportant l’Haspengouw.

Comment suivre le rallye en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : http://sparally.be/fr/node/209

Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

Affiche officielle.jpg

Interview de Thibaud Mazuin

C’est demain que débute le Rallye de l’Haspengouw. L’occasion de rencontrer Thibaud Mazuin et de faire le point à l’entame de la saison 2019.
SAN Mazuin Racing : Thibaud, c’est demain que débute la saison 2019. Comment abordes-tu l’année 2019 ?
Thibaud Mazuin : Cette année, nous alignons une toute nouvelle Peugeot 208 R2. Vu le résultat obtenu au Condroz (ndlr : podium en catégorie Junior), nous abordons cette saison en confiance et avec des ambitions revues à la hausse.
SMR : Comment s’est déroulée la prise en main de cette nouvelle voiture ?
TM : Nous sommes partis avec les réglages définis à la fin du rallye du Condroz. Ceux-là me convenaient bien puisqu’ils m’ont permis de signer plusieurs temps scratch.
D’ailleurs, lors des tests effectués en France, je me suis directement senti à l’aise au volant. Le plus difficile a été de trouver la bonne position de conduite.
SMR : Comment abordes-tu l’Haspengouw ?
TM : C’est un rallye que j’aime beaucoup. Il est rapide et pas trop technique. Une excellente épreuve pour débuter la saison. La voiture est bien adaptée. Peut-être que la Fiesta R2T aura un petit avantage sur ce terrain mais cela reste à confirmer dans les chronos. A priori, toutes les voitures de la catégorie R2 se tiennent.
SMR : Quel est ton objectif sur ce rallye ?
TM : Nous visons clairement le podium. Battre Grégoire Munster me paraît difficile. Nous visons plutôt, comme en 2018, une deuxième place, mais surtout pas trop loin de Grégoire. Pour cela, il faut que l’on ait un bon rythme dès le début du rallye. On annonce un temps sec pour le week-end, cela me convient bien.
SMR : Après une année d’apprentissage, l’année 2019 devrait être celle de la confirmation, le tout dans la continuité…
TM : Oui, on a joué la carte de la stabilité en optant pour la même voiture qu’en fin de saison 2018. Le rallye, c’est surtout un travail d’équipe. Avec SAN Mazuin Racing, on reste dans la continuité, ce qui est rassurant et gage d’efficacité. J’aurai cependant un nouveau chef voiture pour toute la saison. Il me servira de “coach”. L’avoir à mes côté pour chaque rallye est un vrai plus. Je remercie déjà toute l’équipe pour son soutien et son implication.
SMR : Merci et bon rallye !
DSC_0731.jpg

Rallye de l’Haspengouw – guide pratique

Ce samedi, le coup d’envoi de la saison des rallyes belges sera donné. Pour vous aider à suivre ce rallye, et plus particulièrement le team SAN Mazuin Racing, voici quelques informations utiles.

Parcours et timing

Le Rally van Haspengouw se déroule dans la région de Landen (Limbourg) ce samedi 23 février.
Il se compose de 12 étapes spéciales chronométrées pour un total de 161,56km.

Horaire Haspengouw rally 2019
Adresse du centre du rallye : Domein ‘t Park – 3400 Landen

Engagés

Retrouvez ici la liste des engagés.
Les équipages du SAN Mazuin Racing portent les numéros :
  • N°2 Adrian Fernémont – Samuel Maillen – catégorie R5
  • N°25 Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez – catégorie R2
La catégorie R5 regroupe les véhicules de pointe dans le championnat belges, comme par exemple, les Volkswagen Polo ou les Skoda Fabia. Il s’agit des voitures qui, en championnat du monde, disputent le championnat WRC2. Ces voitures disposent de 4 roues motrices, d’une boîte de vitesse séquentielle, de gros freins et de modifications majeures sur la mécanique. Leur puissance tourne autour des 280cv.
La catégorie R2 est plus proche des voitures de série. Les voitures disposent de 2 roues motrices, d’une boîte de vitesse non séquentielle et de modifications plus mineures sur la mécanique. Elles ont une puissance de 180 cv environ.

Favoris

Cette année, le rallye devrait être très disputé. 13 voitures de la catégories R5 seront au départ. Le vainqueur est à chercher parmi ces équipages. Voici nos favoris :
#1 :  Kris Princen : le champion de Belgique des rallyes 2018 a déjà remporté 4X l’épreuve. Il fait figure de grand favori. Il aligne la toute nouvelle VW Polo R5 au départ. Sa nouvelle monture a déjà fait preuve d’un très beau potentiel lors des épreuves du championnat du monde. Sera-t-elle fiable, conviendra-t-elle aux routes très spécifiques de l’Haspengouw, reponse samedi en fin d’après-midi !
#46 : Vincent Verschueren : fidèle à sa Skoda Fabia R5, le champion de Belgique des rallyes 2017 est toujours à la recherche de sa première victoire à l’Haspengouw. En 2018, sans une pénalité de 30’’, il aurait pu remporter le rallye. Il n’a échoué qu’à 1,2 seconde de Kris Princen ! En 2017, il n’avait échoué que de 4,8 secondes derrière Princen. 2019 pourrait être l’année de la revanche !
#3 : Patrick Snijers : le septuple champion de Belgique des rallyes rempile cette année sur une voiture de pointe, la VW Polo R5. Son dernier titre remonte déjà à 25 ans (1994) mais sa motivation et son coup de volant restent intacts. Il a déjà remporté 5X l’épreuve et sa dernière victoire remonte à 2009, alors sur un Subaru.
#5 : Cédric Cherain : Cédric, qui a remporté l’East Belgian Rally au volant de la Skoda Fabia SAN Mazuin Racing, évoluera lui aussi au volant de la toute nouvelle VW Polo R5. Bien qu’il n’ai jamais vraiment brillé à l’Haspengouw (meilleur résultat : 4ème en 2015), il dispose d’une belle pointe de vitesse et d’une voiture qui pourrait lui permettre d’y remporter sa première victoire.
#2 : Adrian Fernémont : difficile de ne pas pointer Adrian parmi les favoris. Sa Skoda est au top de sa forme et lui-même vient de montrer une fois encore son étonnante capacité d’adaptation en terminant 3ème des Legend Boucles de Bastogne. Son inexpérience des spéciales de l’Haspengouw qu’il dispute pour la première fois ne devrait sans doute pas lui permettre de jouer la victoire dès cette année. De son aveu même, un podium serait déjà une très bonne opération pour le championnat.
Parmi les outsiders, notons également le #4 Sébastien Bedoret, considéré comme un espoir du rallye belge et soutenu par Skoda Belgique.
Un petit mot enfin de Thibaud Mazuin qui visera le podium dans la catégorie junior au volant de sa Peugeot 208. Il aura fort à faire face à Grégoire Munster et Tobias Brüls, les 2 hommes forts en 2018.

Comment suivre les résultats en direct ?

Suivez les résultats en direct sur le site officiel du rallye : http://www.rallyvanhaspengouw.be/index.php/resultaten/live-results-nationaal
Découvrez les informations concernant les performances de nos équipages sur la page Facebook : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/