Communiqué de presse : Adrian Fernémont : « Objectif 2019 : remporter des rallyes »

Après une belle année 2018 riche de cinq podiums, dont une victoire au Spa Rally, Adrian Fernémont voulait mettre tout en œuvre pour remettre le couvert pour une campagne complète en 2019. Grâce au soutien précieux du SAN Mazuin Racing, le Namurois aura finalement réussi son pari : il disputera le Championnat de Belgique des Rallyes 2019 avec la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin préparée par l’équipe Racing Technology.

L’image contient peut-être : voiture et plein air

Depuis ses débuts dans la catégorie R5, Adrian Fernémont n’a jamais cessé de progresser. D’un Top 6 au Rallye de Wallonie 2016, le Namurois a franchi plusieurs paliers pour décrocher en 2018 quatre podiums et une première victoire dans le cadre du Belgian Rally Championship. De quoi lui permettre de terminer à une belle troisième place finale au championnat.

Les excellents récents résultats d’Adrian et de son copilote Samuel Maillen sont aujourd’hui récompensés : comme lors de la saison passée, ils pourront compter sur l’aide précieuse du SAN Mazuin Racing pour prendre part au Championnat de Belgique des Rallyes, toujours au volant de la Skoda Fabia R5 couvée par la structure Racing Technology.

« Vu le très bon travail accompli en 2018, nous avions tous à cœur de miser sur la continuité », explique Adrian. « Tout ce que nous avons pu créer et observer en termes de réglages va nous être utile pour préparer une voiture compétitive sur la totalité des épreuves. En outre, nous disposerons de l’aide de Michelin Motorsport et de CB Events Racing, avec qui la collaboration a aussi été fructueuse la saison dernière. Pour nous, le contexte est idéal et nous remercions le groupe SAN Mazuin de rendre cette nouvelle aventure possible. Nous sentons que toute l’équipe a envie de se surpasser et est aussi motivée que nous à atteindre de nouveaux objectifs cette année. »

Et ces objectifs s’appellent Spa, Wallonie et Condroz. Trois rendez-vous que le duo Fernémont-Maillen veux absolument remporter : « En 2019, la priorité sera de gagner ces trois courses ! C’est important pour nous et pour le groupe SAN Mazuin qui compte sur nous pour faire briller ses couleurs dans notre région. Ce sont des rallyes sur lesquels nous avons accumulé beaucoup d’expérience et nous savons que cela joue un rôle important sur la performance. Nous y avons déjà joué la gagne l’année passée, nous ne pouvons donc pas viser autre chose cette fois. » 

« Cela ne veut toutefois pas dire que nous préparerons moins bien les autres manches », poursuit Adrian. « Quand on a la chance de disputer un championnat complet, on ne peut pas partir pour le finir deuxième ou troisième. Nous avons la volonté de marquer le maximum de points sur toutes les manches pour obtenir le meilleur résultat possible en fin de saison. Mais il est clair qu’il ne faudra pas trainer en chemin, la concurrence s’annonçant, une fois de plus, très relevée. »

Après une apparition prévue au Legend Boucles de Bastogne ce week-end, le pilote du SAN Mazuin Racing débutera sa campagne en R5 le samedi 23 février à l’Haspengouw Rally. Une épreuve qu’il devra découvrir. « Nous aurons un petit handicap au départ, car nous n’avons pas la connaissance du terrain. Ce sera la même chose lors du TAC Rally », reconnait Adrian. « L’approche sera un peu différente sur ces rallyes, car je devrai me laisser le temps d’apprendre. Si je trouve rapidement le bon rythme, tant mieux, mais le but sera avant tout de les terminer. Pas question pour nous de nous énerver si cela va moins bien. Mais je pense qu’avec notre expérience et les détails améliorés, on pourra toujours compter sur nous aux avant-postes. »

Notons enfin que le SAN Mazuin Racing ambitionne aussi de jouer le haut du tableau dans la catégorie Junior BRC. Après une première saison prometteuse en 2018, Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez viseront le titre cette année, à bord d’une Peugeot 208 R2.

Premiers résultats à suivre dans trois semaines du côté de Landen !

Suivez-nous : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/ 

Contacts presse :

Thibaud MAZUIN – thibaud.mazuin@sanmazuin.be

Benoît HENRY DE FRAHAN – bhdf@sanmazuin.be

Thibaud Mazuin prend goût à la Skoda Fabia R5

Habitué du championnat de Belgique des rallyes sur une Skoda Fabia R2, le Namurois Thibaud Mazuin a franchi un fameux cap ce dimanche 12 août à l’occasion du Rallye-Sprint Condruzien. Pour la première fois de sa jeune carrière, il s’est installé au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing que pilote d’habitude Adrian Fernémont.

Découvrez quelques images de ce rallye.

Découvrez un article de D. Dricot suite à sa participation.

39262785_2171746883050046_3638452691216105472_n

Fernandez :  » Apprendre sans pression « 

Le copilote de Villers-le-Bouillet accompagnera Thibaud Mazuin pour ses premiers pas en R5.
Au programme: Le Rallye Sprint Condrozien au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing ce 12 août 2018.

« À nous de rester concentrés sur notre progression et de ne pas vouloir brûler les étapes » affirme Kévin Fernandez dans cet article du « Vers l’Avenir » de Huy-Waremme.

SAN-Mazuin-Racing-Thibaud-Skoda-R5-Fernandez-Presse.jpg

Fernémont déjà de retour

Invité surprise du dernier Sezoens Rally, lequel s’est malheureusement terminé prématurément, Adrian Fernémont est tout heureux de pouvoir remettre le couvert la semaine prochaine à Ypres.
« Grâce aux efforts de SAN Mazuin, nous avons su trouver des partenaires qui souhaitaient lancer une campagne de publicité pour faire connaître leur marque, explique intéressé. Finalement, ils ont choisi le rallye en misant sur notre équipe. C’est une aubaine ! »

2018-06-15_0931.png

Neuville comme concurrent!

Le pilote de Vedrin et son copilote Samuel Maillen ajoutent donc là une 6e manche du
championnat de Belgique à leur programme. << Sans ce rendez-vous, nous n’aurions pas pu défendre nos chances de podium enfin de saison. A Bocholt, nos soucis de direction » nous ont fait louper le coche. Nous espérons donc récolter de gros points à Ypres. »

Pour cela, le Namurois est conscient qu’il faudra éviter la moindre erreur. « Le‘ niveau sera extrêmement élevé avec la présence d’un certain Thierry Neuville, entre autres. Il s’agira de ne pas nous enflammer car le moindre écart est souvent éliminatoire. C’est un rallye que j’apprécie et que je connais, mais ce sera notre première expérience en R5 là—bas et nous ne ferons pas d’essais. Il faudra donc trouver un bon set-up rapidement. Et puis, nous découvrirons le système de la « Qualifying Stage » qui détermine l’ordre de départ. Notre but sera d’éviter de partir devant, sur des routes sans trace. Pour le reste, nous avons la même approche que depuis le début de l’année : aller le plus vite possible sans prendre trop de risques. Pour m’y être imposé deux fois dans les catégories inférieures, je garde de bons souvenirs de cette épreuve. J’aimerais donc que ce soit toujours le cas à l’arrivée de cette édition ! »

Article vers l avenir 14 juin 2018 fernemont signé Q. Ch

Le mag’ sport auto « Trajectoires » avec Adrian Fernémont


CLIQUEZ ICI POUR REGARDE LA VIDÉO 

Dans les ateliers de Racing Technology chers à Cédric Lefèvre, le pilote namurois revient sur sa belle première moitié de saison en Championnat de Belgique des rallyes.

Ce sont les ateliers de Racing Technology à Namêche, près d’Andenne, qui nous accueillent, l’occasion de converser avec le patron Cédric Lefèvre, mais aussi bien sûr avec le pilote namurois Adrian Fernémont. Sa Skoda Fabia R5 est entretenue chez Racing Technology. Et elle marche plutôt pas mal… Adrian l’a prouvé en gagnant au Spa Rally, au début du Championnat de Belgique, mais aussi en luttant pour la victoire jusqu’au bout lors de son Rallye de Wallonie. Moins de chance par contre du côté de Bocholt… Quoi qu’il en soit, le parcours rallye d’Adrian Fernémont connaît une belle ascension. On rappelle aussi que le BRC 2018 est pour le moment dominé par Vincent Verschueren.

Le Rallye de Wallonie, qui proposait une nouvelle spéciale au départ de Nettinne, c’est aussi pour les régionaux, bien sûr. On revient sur la course du Schaltinois Laurent Léonard, du Rochefortois Patrick Grignet, du Natoyen Kevin Petitfrère, du Dinantais Jérôme Septon et du Hamoisien Thomas Leclercq.

L’actu du mois de mai, c’est aussi le rallye-sprint de Haillot, remporté par l’Yvoirien Jourdan Serderidis.

Enfin, les deux courses de l’European VW Fun Cup sur le circuit de Dijon-Prenois lors du Trophée de Bourgogne ont été gagnées par la #44 emmenée par Mathieu Detry.

Laurent Dosimont, Journaliste
laurent.dosimont@matele.be

Rallye de Wallonie : Adrian Fernémont appliquera la même tactique qu’à Spa

Le Rallye de Wallonie constitue assurément le plus grand rendez-vous de l’année pour Adrian Fernémont et son copilote Samuel Maillen. A domicile, le duo namurois comptera, comme d’habitude, sur de nombreux supporters et nul doute que le succès décroché lors du Spa Rally augmentera l’engouement autour de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin. « Le Rallye de Wallonie est une grande fête pour nous ! J’ai donc hâte de retrouver mon baquet, lance Adrian. La victoire empochée à Spa nous a libéré l’esprit et rendus plus confiants, mais cela ne veut pas dire que nous sommes devenus les meilleurs. Nous devons poursuivre nos efforts ! Avec des pilotes comme Vincent Verschueren, Cédric Cherain et Ghislain de Mévius, entre autres, la concurrence sur ce Wallonie sera de nouveau très coriace. Mais notre ambition est claire : finir au moins sur le podium ! »

28423142_2044274565830314_1913625063048404839_o

Pour la paire Fernémont-Maillen, la stratégie est donc simple. « Ne pas prendre de risques dans les spéciales de la Citadelle, puis attaquer dès les premiers kilomètres du samedi, affirme Adrian. Faire la différence sur les 24 kilomètres de la spéciale de Hamois-Mohiville serait une bonne chose. Mais comme toujours, nous ne tenterons pas le diable. Nous sommes déjà tellement proches de la limite… Et nous ne voulons pas la dépasser ! Pour le championnat, pour nos supporters, le team et surtout les partenaires. De nouveaux sponsors sont venus se greffer sur la voiture, comme la Bijouterie Baudoin, GFP Services, Cabinet Fraiture et FM Product. Il ne faut donc pas les décevoir en sortant de la route. »

29066516_2042034172787342_2311997886327422976_o

Aux côtés d’Adrian depuis 2012, Samuel Maillen se montre optimiste quant à la capacité de son pilote à signer un nouveau bon résultat. « Si nous ne rencontrons aucun souci mécanique, l’objectif fixé est tout à fait réalisable, glisse-t-il. Adrian a très vite compris le fonctionnement de la Skoda, ce qui nous permet d’entamer cette manche du championnat en toute sérénité. Son approche est aussi intelligente : même si nous sommes un peu en retrait en début de course, il ne se mettra pas la pression. Il laisse la situation se décanter et attaque progressivement. C’était l’une de nos grandes forces en deux roues motrices déjà et cela s’est confirmé à Spa. Ce n’est pas toujours celui qui est le plus rapide au début qui gagne à la fin. Un rallye, c’est toujours long et c’est d’autant plus vrai à Jambes. »

4

Christophe Mazuin, lui, ne se fait pas d’inquiétude. Il croit pleinement en son binôme : « Ils ont montré à plusieurs reprises qu’ils étaient très rapides sur les routes namuroises. Ce fut le cas l’an passé où ils ont terminé troisième meilleur performer du dimanche. Ils ont l’avantage de connaitre parfaitement les différentes spéciales et ont montré à Spa, face à Kris Princen, qu’ils savaient gérer la pression dans les moments importants. Nul doute qu’ils peuvent encore créer la surprise sur leur épreuve. »

Une épreuve qui débutera à la Citadelle de Namur le vendredi 27 avril à partir de 19 heures !

Texte de Vincent Franssen & Com
Source: SpeedActionTV.be (http://speedactiontv.be/Wallonie__Adrian_Fernemont_appliquera_la_meme_tactique_qua_Spa-22995-1.aspx)

Conférence de presse : Rallye de Wallonie

SAN Mazuin Racing présent en force au Rallye de Wallonie

Partenaire fidèle de la manche nationale belge, le Groupe SAN Mazuin sera, une nouvelle fois, bien représenté dans la région namuroise. Avec son département Racing, il alignera trois Skoda Fabia sur l’épreuve basée à Jambes dont la version R5 d’Adrian Fernémont qui sera un des favoris. Thibaud Mazuin et Laurent Molle seront également de la partie en Fabia R2.

Disputé ces 27, 28 et 29 avril, le Rallye de Wallonie sera une nouvelle fois un événement incontournable dans la région namuroise tant pour le grand public que pour les passionnés de sport automobile. Avec des milliers de personnes présentes dès le vendredi soir à la Citadelle de Namur, l’épreuve est également une jolie vitrine pour la capitale de la Wallonie. Pour le Groupe SAN Mazuin qui est installé dans la région c’est une superbe opportunité tant au niveau visibilité que notoriété comme l’explique Christophe Mazuin, CEO du groupe : « Avec le Festival International du Film Francophone et les Fêtes des Solidarités, le Rallye de Wallonie est un des trois événements locaux qui signifient beaucoup pour nous. Organisateur de l’épreuve, Etienne Lerson et son équipe sont devenus plus que des partenaires. Ce week-end, en plus de nos montures de courses, une quinzaine de Skoda sera aussi prêtée à l’organisation pour assurer la logistique et la sécurité de la course. Pour nous comme pour la marque, le sport automobile a toujours été un excellent vecteur de communication vu sa popularité et sa proximité avec le public, des valeurs très
importantes pour notre groupe. »

Avec Thibaud Mazuin, la relève est déjà assurée. Parmi les six sites de Namur à Marche en passant par Achêne, le groupe compte non moins de 165 collaborateurs. Disputant le championnat national Junior avec une Fabia R2, Thibaud et son copilote Kevin Fernandez sont très motivés pour ce Rallye de Wallonie : « C’est la première course que j’effectuerai pour la deuxième fois et je veux confirmer. La concurrence est bien présente et marquer des points importants en vue du championnat est mon objectif. Un podium
serait un excellent résultat pour nous. À domicile, cette épreuve est vraiment importante pour nous. » Sur une seconde Fabia R2, dernière acquisition de SAN Mazuin Racing, Laurent Molle assurera la sécurité de l’épreuve en tant que voiture 0 en passant quelques minutes devant les meilleures Skoda de l’épreuve.

Parmi celles-ci, la version R5 d’Adrian Fernémont et Samuel Maillen sera assurément celle que beaucoup attendront. Au volant de la Fabia R5 SAN Mazuin préparée par l’équipe locale Racing Technology, le pilote de Vedrin a toutes les cartes en mains pour signer une nouvelle performance sur le parcours namurois : « Je suis très fier de faire partie de l’équipe SAN Mazuin Racing où Christophe m’a accordé sa confiance dès le début. En soi, je ne le connaissais pas bien et il me fait confiance, je lui tire vraiment
mon chapeau. Avec l’équipe de Cédric Lefevre, j’évolue également avec des amis. Pour eux, nous et toute l’équipe de SAN Mazuin, nous visons au minimum le podium après notre première victoire notre victoire nationale à Spa. »

 

Adrian Fernémont: Itinéraire d’un enfant passionné

Au Spa Rally, Adrian Fernémont a créé la surprise en remportant son premier rallye. Saisir une opportunité n’est pas donné à tous. Pour son premier rallye du BRC avec la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing, le Namurois n’a pas été fébrile, gardant la tête froide jusqu’à l’arrivée.
– Propos recueillis par Vincent Marique

source: AUTO hebdo n° 2160 / 11 avril 2018 autohebdo.fr