Communiqué de presse : Adrian Fernémont : « Objectif 2019 : remporter des rallyes »

Après une belle année 2018 riche de cinq podiums, dont une victoire au Spa Rally, Adrian Fernémont voulait mettre tout en œuvre pour remettre le couvert pour une campagne complète en 2019. Grâce au soutien précieux du SAN Mazuin Racing, le Namurois aura finalement réussi son pari : il disputera le Championnat de Belgique des Rallyes 2019 avec la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin préparée par l’équipe Racing Technology.

L’image contient peut-être : voiture et plein air

Depuis ses débuts dans la catégorie R5, Adrian Fernémont n’a jamais cessé de progresser. D’un Top 6 au Rallye de Wallonie 2016, le Namurois a franchi plusieurs paliers pour décrocher en 2018 quatre podiums et une première victoire dans le cadre du Belgian Rally Championship. De quoi lui permettre de terminer à une belle troisième place finale au championnat.

Les excellents récents résultats d’Adrian et de son copilote Samuel Maillen sont aujourd’hui récompensés : comme lors de la saison passée, ils pourront compter sur l’aide précieuse du SAN Mazuin Racing pour prendre part au Championnat de Belgique des Rallyes, toujours au volant de la Skoda Fabia R5 couvée par la structure Racing Technology.

« Vu le très bon travail accompli en 2018, nous avions tous à cœur de miser sur la continuité », explique Adrian. « Tout ce que nous avons pu créer et observer en termes de réglages va nous être utile pour préparer une voiture compétitive sur la totalité des épreuves. En outre, nous disposerons de l’aide de Michelin Motorsport et de CB Events Racing, avec qui la collaboration a aussi été fructueuse la saison dernière. Pour nous, le contexte est idéal et nous remercions le groupe SAN Mazuin de rendre cette nouvelle aventure possible. Nous sentons que toute l’équipe a envie de se surpasser et est aussi motivée que nous à atteindre de nouveaux objectifs cette année. »

Et ces objectifs s’appellent Spa, Wallonie et Condroz. Trois rendez-vous que le duo Fernémont-Maillen veux absolument remporter : « En 2019, la priorité sera de gagner ces trois courses ! C’est important pour nous et pour le groupe SAN Mazuin qui compte sur nous pour faire briller ses couleurs dans notre région. Ce sont des rallyes sur lesquels nous avons accumulé beaucoup d’expérience et nous savons que cela joue un rôle important sur la performance. Nous y avons déjà joué la gagne l’année passée, nous ne pouvons donc pas viser autre chose cette fois. » 

« Cela ne veut toutefois pas dire que nous préparerons moins bien les autres manches », poursuit Adrian. « Quand on a la chance de disputer un championnat complet, on ne peut pas partir pour le finir deuxième ou troisième. Nous avons la volonté de marquer le maximum de points sur toutes les manches pour obtenir le meilleur résultat possible en fin de saison. Mais il est clair qu’il ne faudra pas trainer en chemin, la concurrence s’annonçant, une fois de plus, très relevée. »

Après une apparition prévue au Legend Boucles de Bastogne ce week-end, le pilote du SAN Mazuin Racing débutera sa campagne en R5 le samedi 23 février à l’Haspengouw Rally. Une épreuve qu’il devra découvrir. « Nous aurons un petit handicap au départ, car nous n’avons pas la connaissance du terrain. Ce sera la même chose lors du TAC Rally », reconnait Adrian. « L’approche sera un peu différente sur ces rallyes, car je devrai me laisser le temps d’apprendre. Si je trouve rapidement le bon rythme, tant mieux, mais le but sera avant tout de les terminer. Pas question pour nous de nous énerver si cela va moins bien. Mais je pense qu’avec notre expérience et les détails améliorés, on pourra toujours compter sur nous aux avant-postes. »

Notons enfin que le SAN Mazuin Racing ambitionne aussi de jouer le haut du tableau dans la catégorie Junior BRC. Après une première saison prometteuse en 2018, Thibaud Mazuin et Kevin Fernandez viseront le titre cette année, à bord d’une Peugeot 208 R2.

Premiers résultats à suivre dans trois semaines du côté de Landen !

Suivez-nous : https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/ 

Contacts presse :

Thibaud MAZUIN – thibaud.mazuin@sanmazuin.be

Benoît HENRY DE FRAHAN – bhdf@sanmazuin.be

Rallye du Condroz 2018 – SAN Mazuin Racing dans la course !

Ces samedi 3 et dimanche 4 novembre se dispute le rallye du Condroz, sans doute le rallye le plus spectaculaire en Belgique.

Sur les spéciales ultra-piégeuses de la région hutoise, le SAN Mazuin Racing aligne 3 voitures :

N°5 : Adrien Fernémont – Samuel Maillen (Skoda Fabia R5)

N°66 : Thibaud Mazuin – Kevin Fernandez (Peugeot 208 R2)

N°107 : Richard De Jésus – Christophe Mazuin (Skoda Fabia R2)

Adrien Fernémont jouera clairement aux avant-postes sur les routes du Condroz dans des conditions qu’il affectionne particulièrement. Même si la concurrence sera rude (deux pointures mondiales sont notamment au départ : Kris Meeke, Cédric Lefèbvre ), un podium est à sa portée. Et pourquoi pas même viser plus haut… Rendez-vous dimanche soir pour le verdict final !

Thibaud Mazuin continue son apprentissage et devrait également se montrer parmi les meilleurs de la catégorie junior. Au volant d’une bonne Peugeot 208, les premiers essais de ce mercredi ont montré qu’il était déjà très en forme.

Pour Richard de Jésus et Christophe Mazuin, nos gentleman drivers, l’objectif sera avant tout de se faire plaisir et de rallier l’arrivée. Quoique, vu le coup de volant de Richard, les objectifs pourraient être revus à la hausse en cours de week-end ! 😉

Vous pouvez suivre ici les résultats en direct : http://www.condrozmobile.be

Pour vivre de l’intérieur le rallye du SAN Mazuin Racing, vous pouvez suivre la page Facebook https://www.facebook.com/SanMazuinRacing/

East Belgian Rally : Une seconde place pour Adrian Fernémont

Tout commence bien pour Adrian Fernémont et son copilote Samuel Maillen lors de l’édition 2018 du EAST BELGIAN RALLY. En effet le duo namurois réalise le premier scratch du rally au volant de leur Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing.

Ce sont cependant Kris Princen, Vincent Verschueren et Sébastion Bedoret qui remportent respectivement les étapes 2,3 et 4 reléguant l’équipe SAN Mazuin Racing à la troisième place.

C’est à la cinquième spéciale que Kris Princen s’empare de la première place et Adrian Fernémont de la seconde. À partir de ce moment, les deux pilotes assureront leur place.

Adrian Fernémont aura beau réaliser le scratch dans la sixième, la huitième et la onzième spéciale, le pilote limbourgeois de 44 ans gardera toujours au final 7,9 secondes d’avance. Reportant ainsi le titre national pour la seconde fois de sa carrière.

Adrian Fernémont, toujours en lice pour la troisième place du championnat, est légitimement fier de son premier accessit. « Nous sommes passés très près de la victoire. Princen était juste un peu plus rapide. Je suis extrêmement heureux de ce résultat », expliquait le vainqueur du Spa Rally.

Source : http://www.speed-magazine.be/east-belgian-rally-victoire-titre-kris-princen/

Omloop van Vlaanderen : Fernémont avec les honneurs

La lutte pour le titre dans le JobFIXers Belgian Rally Championship 2018 restera probablement passionnante jusqu’au dernier mètre. C’est la conclusion qu’on peut tirer après la 59ème édition du ConXion Omloop van Vlaanderen, disputée ce les 31 août et 1er septembre derniers dans les environs de Roulers.

La 3ème place du podium est revenue à Adrian Fernémont, enchanté du résultat vu qu’il était pour la première fois de la partie à Roulers au volant de sa Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing. « Mon objectif était d’engranger de l’expérience en vue de la saison prochaine car je voudrais viser le titre 2019 avec cette Skoda. La différence par rapport à Princen et Verschueren était plus petite qu’à Ypres. Je suis donc très satisfait. Les deux prochaines épreuves devraient encore mieux me convenir. Je vais essayer d’y réaliser quelque chose, » expliquait Fernémont.

Le Namurois vous donne d’ores et déjà rendez-vous le 29 septembre pour le EAST BELGIUM RALLY.

Omloop van Vlaanderen : Princen vs Verschueren, mais pas seulement !

Programmé ce prochain week-end, le ConXioN Omloop van Vlaanderen sera la 7ème manche du JobFIXers Belgian Rally Championship. Dans les environs de Roulers, les candidats au titre vont s’affronter ardemment pour défendre au mieux leurs chances de succès. Vu que cette année, les 6 meilleurs résultats de chacun sont seulement pris en compte pour le classement final, on peut commencer à calculer.

L’attention se focalisera en premier lieu sur la suite du duel entre Vincent Verschueren et Kris Princen, qui comptent chacun deux victoires à leur actif. Le premier cité, champion sortant, possède 8 points d’avance sur Princen. Il se présentera au départ avec une toute nouvelle Skoda Fabia R5 qu’il a déjà baptisée au champagne à Staden. Kris Princen aura de son côté soif de revanche après sa sortie de route de l’an dernier sur les routes de la classique flandrienne. Les deux ténors devront néanmoins se méfier de la jeune garde, à commencer par Adrian Fernémont, le vainqueur du Spa Rally, qui a encore signé de très bons chronos à Ypres. Sur sa Fabia R5 alignée par le team Pevatec, Sébastien Bedoret sera également bien dans le rythme puisqu’il vient d’effectuer ses grands débuts en Championnat du Monde à l’occasion du Rallye d’Allemagne.

36176947_2114403715484065_3169746341882494976_n

Aux avant-postes, il faudra aussi tenir compte de Kevin Demaerschalk qui s’est d’emblée montré très performant lors de sa découverte de la Citroën C3 R5 à Ypres. Espérons que le pilote de Hoeilaart puisse cette fois concrétiser sa pointe de vitesse par un beau résultat. Les couleurs de Ford et de Team Floral, l’entreprise qui hébergera le centre du rallye dans la Zwaaikomstraat, seront défendues par les pilotes JobFIXers Achiel Boxoen, Pieter-Jan Michiel Cracco et son père Philip. Les deux jeunes veulent surtout se mettre en évidence sur leurs terres de Roulers, après avoir pu se remettre dans le rythme au Rallye de Staden.

La Skoda Fabia reste la voiture la plus en R5. Bert Cornelis a rejoint les rangs de ses adeptes en rachetant l’ancienne de GoDrive. Il va ainsi pouvoir goûter pour la première fois à la voiture championne en titre. Melissa Debackere veut cette fois se battre pour les places d’honneur, tout comme Robin Maes. Jourdan Serderidis, qui s’est fait plaisir au volant d’une récente Ford Fiesta RS WRC à l’occasion du Rallye Deutschland, s’alignera ici sur une Skoda Fabia R5.

Face à ce beau peloton de R5, on suivra avec intérêt les temps d’Andy Lefevere sur sa Mitsubishi Lancer EvoX qui n’a plus de secrets pour lui et avec laquelle il se montre toujours très performant dans son jardin roularien.

Andy n’a malheureusement pas pu terminer à temps la préparation de sa Porsche 997 GT3. Il ne pourra donc pas se mêler au spectaculaire peloton de Porsche, emmené par Patrick Snijers qui occupe une belle 4ème place au Championnat de Belgique. On se réjouit d’assister à une nouvelle lutte de prestige entre Snijers, Van Parijs, Monnens, Claerhout, Delplace et Debyser. Sur le Zoning, ils pourront profiter pleinement de la puissance de leurs moteurs boxer. Henri Schmelcher et Darell Taylor complèteront cet imposant peloton de Porsche.

Pour rester dans la catégorie des propulsions, on se réjouit que la M Cup soit de nouveau bien fournie à Roulers. On y suivra avec intérêt les chronos du Néerlandais Mats van den Brand, qui fait forte impression cette année au volant de sa M3 E30. Ici, il pourra en outre se mesurer à Hans Weijs Jr qui disposera de ‘The Beast’, la fameuse 130i de Charly Schmid. Franky Boulat, Kurt Braeckevelt, Tom Ceuppens et Wim Muilwijk devront certainement sortir le grand jeu pour suivre le rythme de ces deux-là.

La lutte dans les championnats Junior et Historic promet aussi d’être serrée à Roulers, où le Critérium rassemblera pour sa part une trentaine de voitures. Les deux candidats au titre sont ici Philip Lommers et Wouter Lievens, mais ils devront compter notamment avec le champion sortant Stefaan T’Joens.

Bref, si vous aimez le spectacle et le suspense, vous devez vous rendre vendredi et samedi à pour le ConXioN Omloop van Vlaanderen. Pour les « néophytes », l’organisation a même prévu une zone public à l’accès gratuit, près du rond-point de la Zwaaikomstraat, où les concurrents se présentent au départ directement après le passage sur le podium.

 

Source: http://speedactiontv.be/Omloop_van_Vlaanderen__Princen_vs_Verschueren_mais_pas_seulement_-23885-1.aspx

Thibaud Mazuin prend goût à la Skoda Fabia R5

Habitué du championnat de Belgique des rallyes sur une Skoda Fabia R2, le Namurois Thibaud Mazuin a franchi un fameux cap ce dimanche 12 août à l’occasion du Rallye-Sprint Condruzien. Pour la première fois de sa jeune carrière, il s’est installé au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing que pilote d’habitude Adrian Fernémont.

Découvrez quelques images de ce rallye.

Découvrez un article de D. Dricot suite à sa participation.

39262785_2171746883050046_3638452691216105472_n

Fernandez :  » Apprendre sans pression « 

Le copilote de Villers-le-Bouillet accompagnera Thibaud Mazuin pour ses premiers pas en R5.
Au programme: Le Rallye Sprint Condrozien au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing ce 12 août 2018.

« À nous de rester concentrés sur notre progression et de ne pas vouloir brûler les étapes » affirme Kévin Fernandez dans cet article du « Vers l’Avenir » de Huy-Waremme.

SAN-Mazuin-Racing-Thibaud-Skoda-R5-Fernandez-Presse.jpg

Débuts en R5 pour Thibaud Mazuin au Condruzien !

Comme c’est désormais devenu une bonne habitude, l’Automobile Club Namur organisera le 12 août prochain son rallye-sprint Condruzien. L’épreuve entrera en lice pour le championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des rallyes-sprint ainsi que pour les championnats des provinces de Namur, Luxembourg, Brabant-Wallon et Liège.

« Nous proposerons un parcours identique à l’an dernier avec un centre névralgique toujours basé à Haversin », confie Etienne Lerson, Président de l’ACN. « Comme lorsque nous organisons le Rallye de Wallonie, tout le monde est naturellement le bienvenu chez nous mais nous sommes bien conscients que les coûts de participation à une épreuve nationale sont élevés. Raison pour laquelle nous continuons d’organiser avec plaisir cette épreuve qui nous permet d’accueillir des pilotes amateurs qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir une participation au niveau supérieur. »

Rayon participants, s’il est sans doute encore un peu tôt pour évoquer les forces en présence, une bonne nouvelle est d’ores et déjà parvenue aux organisateurs avec la participation de Thibaud Mazuin en Division 4. Pour l’occasion le jeune pilote franchira une étape supplémentaire puisque s’il s’alignera bien sur une Skoda Fabia, il délaissera cette fois son habituelle version R2 pour découvrir la R5 familiale. Une voiture qu’il connait pourtant déjà bien puisque, clin d’œil sympathique, il avait déjà remporté l’épreuve dans le baquet de droite de l’auto, voici 2 ans en compagnie de Xavier Bouche : «Cette fois les choses seront différents puisque je serai derrière le volant. Mon seul but sera d’apprendre la voiture. C’est un pas en avant important et je n’ai jusqu’ici encore jamais piloté de 4 roues motrices. Nous viendrons nous préparer pour le Rallye de la Famenne que je disputerai également. Je profiterai des conseils avisés d’Adrian Fernemont. Je ne veux pas brûler les étapes », explique le jeune pilote qui se plait à souligner les avantages d’un rallye-sprint dans ce cas : « Je pourrai comparer mes temps au fur et à mesure des passages et juger de mon amélioration, revisionner les caméras embarquées entre les boucles… »

Fidèle partenaire de l’Automobile Club Namur au travers de ses garages, la famille Mazuin sera d’ailleurs présente en force puisque, Christophe, le papa, prendra quant à lui place dans le baquet de droite de la Skoda Fabia R2 délaissée par son fils. Comme à Haillot plus tôt dans l’année, il y lira les notes pour Richard de Jésus.

Le premier départ est prévu à 9h30 et, comme de coutume, les concurrents des classements historiques ouvriront la route avant de laisser place à leurs homologues modernes.

Fernémont déjà de retour

Invité surprise du dernier Sezoens Rally, lequel s’est malheureusement terminé prématurément, Adrian Fernémont est tout heureux de pouvoir remettre le couvert la semaine prochaine à Ypres.
« Grâce aux efforts de SAN Mazuin, nous avons su trouver des partenaires qui souhaitaient lancer une campagne de publicité pour faire connaître leur marque, explique intéressé. Finalement, ils ont choisi le rallye en misant sur notre équipe. C’est une aubaine ! »

2018-06-15_0931.png

Neuville comme concurrent!

Le pilote de Vedrin et son copilote Samuel Maillen ajoutent donc là une 6e manche du
championnat de Belgique à leur programme. << Sans ce rendez-vous, nous n’aurions pas pu défendre nos chances de podium enfin de saison. A Bocholt, nos soucis de direction » nous ont fait louper le coche. Nous espérons donc récolter de gros points à Ypres. »

Pour cela, le Namurois est conscient qu’il faudra éviter la moindre erreur. « Le‘ niveau sera extrêmement élevé avec la présence d’un certain Thierry Neuville, entre autres. Il s’agira de ne pas nous enflammer car le moindre écart est souvent éliminatoire. C’est un rallye que j’apprécie et que je connais, mais ce sera notre première expérience en R5 là—bas et nous ne ferons pas d’essais. Il faudra donc trouver un bon set-up rapidement. Et puis, nous découvrirons le système de la « Qualifying Stage » qui détermine l’ordre de départ. Notre but sera d’éviter de partir devant, sur des routes sans trace. Pour le reste, nous avons la même approche que depuis le début de l’année : aller le plus vite possible sans prendre trop de risques. Pour m’y être imposé deux fois dans les catégories inférieures, je garde de bons souvenirs de cette épreuve. J’aimerais donc que ce soit toujours le cas à l’arrivée de cette édition ! »

Article vers l avenir 14 juin 2018 fernemont signé Q. Ch