East Belgian Rally : Une seconde place pour Adrian Fernémont

Tout commence bien pour Adrian Fernémont et son copilote Samuel Maillen lors de l’édition 2018 du EAST BELGIAN RALLY. En effet le duo namurois réalise le premier scratch du rally au volant de leur Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing.

Ce sont cependant Kris Princen, Vincent Verschueren et Sébastion Bedoret qui remportent respectivement les étapes 2,3 et 4 reléguant l’équipe SAN Mazuin Racing à la troisième place.

C’est à la cinquième spéciale que Kris Princen s’empare de la première place et Adrian Fernémont de la seconde. À partir de ce moment, les deux pilotes assureront leur place.

Adrian Fernémont aura beau réaliser le scratch dans la sixième, la huitième et la onzième spéciale, le pilote limbourgeois de 44 ans gardera toujours au final 7,9 secondes d’avance. Reportant ainsi le titre national pour la seconde fois de sa carrière.

Adrian Fernémont, toujours en lice pour la troisième place du championnat, est légitimement fier de son premier accessit. « Nous sommes passés très près de la victoire. Princen était juste un peu plus rapide. Je suis extrêmement heureux de ce résultat », expliquait le vainqueur du Spa Rally.

Source : http://www.speed-magazine.be/east-belgian-rally-victoire-titre-kris-princen/

Omloop van Vlaanderen : Fernémont avec les honneurs

La lutte pour le titre dans le JobFIXers Belgian Rally Championship 2018 restera probablement passionnante jusqu’au dernier mètre. C’est la conclusion qu’on peut tirer après la 59ème édition du ConXion Omloop van Vlaanderen, disputée ce les 31 août et 1er septembre derniers dans les environs de Roulers.

La 3ème place du podium est revenue à Adrian Fernémont, enchanté du résultat vu qu’il était pour la première fois de la partie à Roulers au volant de sa Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing. « Mon objectif était d’engranger de l’expérience en vue de la saison prochaine car je voudrais viser le titre 2019 avec cette Skoda. La différence par rapport à Princen et Verschueren était plus petite qu’à Ypres. Je suis donc très satisfait. Les deux prochaines épreuves devraient encore mieux me convenir. Je vais essayer d’y réaliser quelque chose, » expliquait Fernémont.

Le Namurois vous donne d’ores et déjà rendez-vous le 29 septembre pour le EAST BELGIUM RALLY.

Thibaud Mazuin prend goût à la Skoda Fabia R5

Habitué du championnat de Belgique des rallyes sur une Skoda Fabia R2, le Namurois Thibaud Mazuin a franchi un fameux cap ce dimanche 12 août à l’occasion du Rallye-Sprint Condruzien. Pour la première fois de sa jeune carrière, il s’est installé au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing que pilote d’habitude Adrian Fernémont.

Découvrez quelques images de ce rallye.

Découvrez un article de D. Dricot suite à sa participation.

39262785_2171746883050046_3638452691216105472_n

Le mag’ sport auto « Trajectoires » avec Adrian Fernémont


CLIQUEZ ICI POUR REGARDE LA VIDÉO 

Dans les ateliers de Racing Technology chers à Cédric Lefèvre, le pilote namurois revient sur sa belle première moitié de saison en Championnat de Belgique des rallyes.

Ce sont les ateliers de Racing Technology à Namêche, près d’Andenne, qui nous accueillent, l’occasion de converser avec le patron Cédric Lefèvre, mais aussi bien sûr avec le pilote namurois Adrian Fernémont. Sa Skoda Fabia R5 est entretenue chez Racing Technology. Et elle marche plutôt pas mal… Adrian l’a prouvé en gagnant au Spa Rally, au début du Championnat de Belgique, mais aussi en luttant pour la victoire jusqu’au bout lors de son Rallye de Wallonie. Moins de chance par contre du côté de Bocholt… Quoi qu’il en soit, le parcours rallye d’Adrian Fernémont connaît une belle ascension. On rappelle aussi que le BRC 2018 est pour le moment dominé par Vincent Verschueren.

Le Rallye de Wallonie, qui proposait une nouvelle spéciale au départ de Nettinne, c’est aussi pour les régionaux, bien sûr. On revient sur la course du Schaltinois Laurent Léonard, du Rochefortois Patrick Grignet, du Natoyen Kevin Petitfrère, du Dinantais Jérôme Septon et du Hamoisien Thomas Leclercq.

L’actu du mois de mai, c’est aussi le rallye-sprint de Haillot, remporté par l’Yvoirien Jourdan Serderidis.

Enfin, les deux courses de l’European VW Fun Cup sur le circuit de Dijon-Prenois lors du Trophée de Bourgogne ont été gagnées par la #44 emmenée par Mathieu Detry.

Laurent Dosimont, Journaliste
laurent.dosimont@matele.be

Rallye de Wallonie: Adrian Fernémont, un podium à la maison

Après sa victoire au Rallye de Spa, le Namurois faisait partie des favoris sur le Rallye de Wallonie qu’il terminera finalement sur la troisième marche du podium.

« Cela avait bien démarré car on était en tête le vendredi soir », explique Adrian Fernémont à l’issue du Rallye de Wallonie.

Parti le samedi en pole position, l’objectif était de mettre d’emblée la pression sur ses adversaires. « Nous roulions au-dessus de notre rythme pour garder la tête et, finalement, nous avons fait une erreur et avons terminé dans un champ. »

Sans conséquence pour la suite de sa course, cette sortie de route lui a pourtant coûté 15 secondes précieuses pour le classement final. « On a diminué notre tempo et géré la fin de la journée pour finir sur le podium provisoire… »

Le dimanche matin, il a profité de la météo pluvieuse pour jouer le tout pour le tout. « J’adore ces conditions difficiles, j’avais les bons pneumatiques et j’en avais même économisé pour pouvoir attaquer davantage. »

Une tactique payante puisqu’il a signé les 4 premiers scratches de dimanche dont celui de la spéciale de Vedrin qui lui tient à cœur. « C’était vraiment sympathique car on passe presque devant chez mes parents, cela me tenait à cœur de bien faire surtout que je connais le moindre centimètre de la route », souligne-t-il.

C’est dans l’après-midi du dimanche que sa remontée à quelques secondes de la victoire s’est interrompue. « On avait misé sur le fait qu’il pleuve toute la journée et donc nous n’avions pris que des pneumatiques pour la pluie. Cela aurait pu être payant mais le revêtement a séché, et nous avons perdu tout notre avantage. »

Il parviendra à garder sa troisième place qui le satisfait quand même d’autant que toute son équipe a parfaitement travaillé. « Je travaille avec SAN Mazuin Racing depuis le début de l’année et j’apprends énormément, nous progressons beaucoup et toute l’équipe travaille à merveille. J’espère que nous allons pouvoir encore faire de belles prestations », conclut-il.

Ses prochains rendez-vous seront à Saint-Vith et au Rallye du Condroz.

 

Un article de la DH écrit par SÉBASTIEN WARÈGNE
Source: http://www.dhnet.be/regions/namur/rallye-de-wallonie-adrian-fernemont-un-podium-a-la-maison-5aeb4de5cd70c60ea6c7183e

Thibaud Mazuin au Rallye de Wallonie

Le jeune pilote namurois a encore une fois fait preuve d’une grande maturité lors du Rallye de Wallonie, synonyme pour lui de Rallye à domicile.

En effet, cette 35ème édition du Rallye de Wallonie débute mal pour le duo Mazuin-Fernandez avec un abandon prématuré le vendredi soir sur l’esplanade de la Citadelle de Namur dû à un cardan cassé.

Grâce aux équipes de Racing Technologie et à leur travail formidable, Thibaud Mazuin redémarre samedi matin au volant de sa Skoda Fabia R2 sur le sec avec des spéciales ultra rapides. Étant reparti dernier, jouer le podium semblait compliqué alors sur chaque spéciale nos jeunes Namurois ont profité, se rapprochant des temps de la tête de la catégorie.

La pluie du dimanche compliquera un peu les choses pour notre duo. Un choix de pneus difficile et pas optimal les pénalisera quelque peu. Ils finissent néanmoins ce rallye à la 29 place en général et en 5ème position en junior. Thibaud s’offre donc quelques points importants pour le championnat.

Thibaud tient à remercier « Toute l’équipe Racing Technology de Cédric Lefevre qui a encore fait un boulot de dingue ce week-end, mais aussi mes parents et mes sponsors sans qui tout ceci ne serait pas possible! » et vous donne déjà rendez-vous le 19 mai au Sezoens Rallye.

Adrian Fernémont: Itinéraire d’un enfant passionné

Au Spa Rally, Adrian Fernémont a créé la surprise en remportant son premier rallye. Saisir une opportunité n’est pas donné à tous. Pour son premier rallye du BRC avec la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin Racing, le Namurois n’a pas été fébrile, gardant la tête froide jusqu’à l’arrivée.
– Propos recueillis par Vincent Marique

source: AUTO hebdo n° 2160 / 11 avril 2018 autohebdo.fr